Expos Universelles Paris


Expositions Universelles Paris - Historique




 
Allegorie

Cauterets
Introduction

L'idée des expositions universelles date du 18e siècle.
Une petite exposition eut déjà lieu en 1798 ainsi que 10 petites expositions jusqu'en 1849.
La plupart de ces expositions présentaient du matériel agricole.

Une grande exposition eut lieu à Londres en 1851 au Crystal Palace.
Napoléon qui y était allé décida de faire la même chose à Paris. La première exposition universelle eut lieu en 1855.
Elle fut suivie par 7 autres expositions (coloniales et universelles).



ND Travail

Chasseur
Exposition universelle de 1855

L'exposition fut surnommée " Exposition universelle des produits de l'agriculture de l'industrie et des beaux arts ".
Cette exposition commença avec 2 semaines de retard du aux travaux.
L'hôtel du Louvre, devenu le " Louvre des Antiquaires ", est construit durant cette exposition universelle, ainsi que le grand hôtel.
Pendant cette exposition universelle, Paris commençait à subir les grands travaux d'Haussmann.
Napoléon III fit construire le Palais de l'Industrie pour faire concurrence au Crystal Palace de Londres. Ce palais était situé à l'endroit où se trouve actuellement les Grands et petits palais.
En raison de sa petitesse par rapport aux exposants, il fit construire également la " Galerie des Machines ".
De nombreuses inventions furent exposées comme le colt, le percolateur ou la tondeuse à gazon.
Le pendule de Foucault (pendule montrant l'effet de rotation de la Terre) fut également présent à cette exposition.
Un musicien du nom de Sax présenta son invention : Le Saxophone.
Il subsiste de cette exposition :
Notre Dame du Travail : 15e
Zouave Pont de l'Alma : 7e
Frontons : Parc de St Cloud, St Cloud
Le Chasseur : Lac de Gravelle, Vincennes



Isba Russe

Annexe Agricole
Exposition universelle de 1867

C'est de nouveau Napoléon III qui organisa cette exposition.
Le principal site de cette exposition fut le Champ de Mars. L'inauguration fut faite à l'Annexe Agricole de Boulogne (Ile St Germain de nos jours).
Entre cette exposition et la précédente, Paris connut de nombreuses modifications, dont le Parc des Buttes Chaumont construit en 1863.
De nouvelles inventions étaient présentes telles que des locomotives, des grues ou des canons.
De nombreux restaurants étrangers étaient éparpillés tout autour du palais de l'industrie.
Présence d'Isbas russes (situées à l'heure actuelle dans une villa du 16e arrondissement).
On pouvait aller de l'annexe agricole au champ de mars par des bateaux ou des navettes à vapeur.
Il subsiste de cette exposition :
Villa Beausejour : 16e
Annexe Agricole : Ile St Germain
Sphinx de Pierre : Marly le Roi
Chalet des Iles (Chalet Suisse) : Bois de Vincennes


Statue Liberte

Boeufs
Exposition universelle de 1878

Surnommée " L'expo des technos nouvelles "
Ouverture de l'expo durant la IIIe république.
L'exposition a lieu des deux cotés de la seine. 2 palais furent construits à l'occasion : le Palais de Chaillot et le palais du Champ de Mars.
Le public découvrit l'électricité, la machine à écrire et la machine à faire des boissons gazeuses.
Première présentation de la statue de la liberté de Bartholdi.
De nombreuses fontaines Wallace furent installées sur les lieux de l'exposition. Elles permettent de disposer d'eau potable à un quelconque endroit dans Paris. De nombreuses fontaines sont encore en place à l'heure actuelle.
Il ne reste que 2 morceaux du Palais du Champ de Mars, ils se trouvent à l'heure actuelle le long du Bassin de la Villette.
Il subsiste de cette exposition :
Fontaines Wallace
Statues Continents
Frontons Tête : Parc de Sceaux
Animaux : 16e - Porte de St Cloud
Panneau Céramique : Bd Malesherbes
Panneau Polychrome : 4 Rue Pierre Levée
Boeufs : Parc Georges Brassens
Entrepôts : Quai de Seine
Hangar Y : Vélizy
Pavillon d'Angleterre : Maisons Laffitte
Pavillon norvégien : Maisons Laffitte
Pavillon : Rue Alsace Lorraine
Pavillon Russe : Nogent sur Marne
Pavillon Norvege / Suede : Bécon
Pavillon Vitrine : Courbevoie
Cité Fleurie : 13e
Embarcadère du Champ de Mars : Asnières



Tour Eiffel

Pavillon Russe
Exposition universelle de 1889

Elle est l'une des 2 expositions les plus célèbres avec celle de 1900 en particulier grâce à la construction et la présentation de la Tour Eiffel au public. Elle servit en même temps à fêter le centenaire de la Révolution Française.
Cette exposition couta beaucoup plus cher que les autres expos. Les visiteurs devaient payer pratiquement pour chaque attraction de l'expo.
La gare St Lazare a été embellie à l'occasion.
Le métal est à l'honneur pour cette exposition.
De nombreux objets furent exposés dans le palais des machines : Téléphones, montres et phonogrammes.
La Tour Eiffel manqua d'être détruite à la fin de l'exposition et fut finalement conservée. Elle est l'un des monuments de Paris, à l'heure actuelle qui attire le plus de touristes.
Il subsiste de cette exposition :
Tour Eiffel : 7e
Médaillon Square Langevin : 5e
Escaliers Tour Eiffel : Nogent et Levallois
Chapelle : Ville d'Avray
Pavillon : Ormesson
Auberge Espagnole : Plessis Robinson
Pavillon Russe : 15 Rue des Ecoles, St Cloud
Chalet : Deauville
Cité des Fusains : 18e
Villa des Arts : 18e
Atelier Rue de la Campagne Premiere : 14e
Maison de Fer : Dampierre
Chalet Scandinave : Champigny



Gd Palais

La Ruche
Exposition universelle de 1900

Exposition présentant un bilan du XIXe siècle.
La gare du Champ de Mars est remplacée par la gare des Invalides. D'autres gares furent réaménagées.
Ouverture (en retard) du Métropolitain pendant l'exposition. Cette inauguration passa pratiquement inaperçue mais le métro remporta un succès très rapidement.
Exposition du Trottoir roulant avec un petit train surplombant l'Avenue La Bourdonnais.
Un pavillon y exposa de nombreux jouets.
Le Palais de l'Electricité fut construit avec des restes du Palais du Champ de Mars (1889).
De nombreux effets de lumière et d'optique furent présents : Rayons X et " La lune à 1 mètre ".
Le grand Palais et le Petit Palais furent construits par la même occasion.
Il subsiste de cette exposition :
Grand Palais : 8e
Petit Palais : 8e
Pavillon Chinois : Bruxelles
Tour Japonaise : Bruxelles
Pavillon Turquie : Resto Funiculaire : 18e
La Ruche : 15e
Ateliers : 21, Av. Du Maine (14e)
Pavillon Baviere : 21 Rue Caulaincourt (18e)
Céramique : Sq. Felix Desruelles (6e)
Parc Muller (Breuillet, 91)
Passerelle Debilly : 7e
Pavillon des Armes de Liege : St Ouen



Cabane

Porte
Exposition coloniale de 1907

Cette exposition eut lieu dans le jardin d'agronomie tropicale dans le bois de Vincennes.
De nombreux pavillons ont été détruits par la tempête de 1999.
Un pavillon représentait un pays du monde (Congo, Tunisie, etc…)

Il reste de l'expo :
Pagode : Bois de Vincennes 12e
Jardin d'agronomie

 

 



Pte Doree

Pagode
Exposition coloniale de 1931

Cette exposition eut lieu également dans le Bois de Vincennes ainsi qu'a la porte Dorée.
Création du Zoo de Vincennes et de son fameux rocher aux singes.
Ce zoo a été ensuite déplacé vers St Maurice.

Les principaux restes sont le musée permanent des colonies à la Porte Dorée et le Temple Bouddhique.

Il reste de l'expo :
Porte Doree : Place
Musée des Colonies : Pte Dorée
ND des Missions : Epinay sur Seine
Elephant : Choisy le Roi
Cottage : Vaucresson



Trocadero

Palais de Tokyo
Exposition Universelle de 1937

Exposition créée juste un an âpres l'avènement des Congés Payés.
Construction du nouveau palais de Chaillot et du Musée d'Art Moderne.
Un grand pavillon bolchevik fut aussi construit puis après l'expo fut remonté à Moscou.
Les premiers véhicules électriques apparurent.
Des aéroglisseurs et des petits trains servaient de navette.
Apparition de la télévision et construction du Palais de Tokyo.
Le palais de la découverte est aussi créé lors de cette exposition. Il permet de faire découvrir les sciences au grand public.
Il subsiste de cette exposition :
Palais du Trocadéro 16e
Musée d'art moderne : Palais de Tokyo 16e
Palais de la découverte : 8e
Traces Constructions : Av. Amiral Bruix (16e)
Place Pte de St Cloud
Boulevard Kellermann
Statue : Sq. De la Butte Rouge (19e)